Mys’TIC Blog Awards 4: Les candidates

De 25 candidates, nous sommes actuellement à 21 candidates qui ont maintenu le cap et poursuivent l’aventure. Tic-tac, tic-tac, le dénouement de cette 4ème édition prévu en mars 2020 avance à grands pas. Allons donc à leur découverte et à celle de leurs blogs.

GOMIMA Laetitia Arlette est courageuse, ambitieuse et battante. Elle est passionnée de photographie et de musique.

Pour elle le blogging est un canal d’expression et de partage sur plusieurs thématiques.
Mys’Tic Blog Awards est une bonne aubaine pour les femmes selon elle, car ce concours permet à la gente féminine de s’approprier des outils NTIC.

Elle estime que le vivre ensemble et la citoyenneté responsable contiennent des notions de civisme, de solidarité, de respect mutuelle et d’amour. Alors, pour une citoyenneté responsable à travers le numérique il faut que chacun adopte un comportement responsable. Le numérique peut aider à améliorer le vivre ensemble et la citoyenneté responsable à travers des sensibilisations et des formations sur comment utiliser les tics à bon escient.

Pour sa part, elle envisage mener des séances de sensibilisation au profit des plus jeunes car tout commence par la base.

Visitez son blog: http://citoyenne226active.law.blog

Christiane Guira est courageuse, ambitieuse et persévérante. Elle a pour passion la politique.

Elle considère que le blogging est encore à une phase embryonnaire au Burkina Faso mais qu’il est en train de prendre de l’ampleur au vue de la curiosité et de l’intérêt qu’il suscite. Pour elle, Mys’tic Blog Awards favorise la promotion du numérique en général et du blogging en particulier au Burkina et ses cibles premières sont les femmes.

Selon elle, la citoyenneté désigne l’exercice des droits dont nous jouissons et des responsabilités qui nous incombent en tant que citoyens vis-à-vis de notre communauté. Elle renferme donc des valeurs que sont : le civisme (respect des lois et règles en vigueur), la civilité (attitude de respect de soi, des autres citoyens mais aussi de l’espace et du bien public) et la solidarité (venir en aide aux démunis directement ou par le biais des politiques publiques). Quant au vivre ensemble, ses valeurs sont la justice, la liberté, la solidarité, la tolérance, le respect et l’équité.

A son sens, pour une citoyenneté responsable il faut sensibiliser la population au respect des valeurs sociales. Le numérique pourrait aider à améliorer le vivre ensemble et la citoyenneté responsable en ce sens que la majeure partie des burkinabè possède des smart phones et sont régulièrement scotchés aux réseaux sociaux. Cela dit, si les messages véhiculés sur ces réseaux prônent le vivre ensemble et la citoyenneté responsable, il va s’en dire que le numérique a son rôle à jouer.

Nous devons donc justement nous saisir du numérique afin de pouvoir véhiculer ces valeurs de vivre ensemble et de citoyenneté responsable aux burkinabè.

Visitez son blog: http://aicha226.wordpress.com

KARAMA Salimata est une jeune femme attentionnée, aimante et toujours à l’écoute des autres. Elle a pour passion la mode. Pour elle, le rôle du blogueur est de conscientiser, donner des solutions, parler sur de sujets connus ou non.

Le vivre ensemble suppose oser aller à la rencontre des autres, apprendre à les connaitre, accepter leur différence pour que naisse une cohabitation de qualité. La citoyenneté responsable est le fait de pouvoir s’exprimer sur la vie de la société, elle renvoie au respect des valeurs et de la culture de l’autre. Elle pense que les burkinabé (intègres) devraient apprendre à se connaître, à se tolérer, et comprendre pourquoi certaines personnes se sentent exclues afin d’apporter une solution.

De nos jours, il y a une frange assez importante de la population burkinabé sur les réseaux sociaux qui constituent des plateformes de réseautage et d’inter connexion, un monde de rencontre et de partage. Elle souhaite être une référence, une source de motivation, un modèle. Elle veut apporter sa contribution à ce qui est déjà mis en œuvre.

Visitez son blog: https://slamitakaramahome.wordpress.com/

KARAMA Salimata est une jeune femme attentionnée, aimante et toujours à l’écoute des autres. Elle a pour passion la mode. Pour elle, le rôle du blogueur est de conscientiser, donner des solutions, parler sur de sujets connus ou non.

Le vivre ensemble suppose oser aller à la rencontre des autres, apprendre à les connaitre, accepter leur différence pour que naisse une cohabitation de qualité. La citoyenneté responsable est le fait de pouvoir s’exprimer sur la vie de la société, elle renvoie au respect des valeurs et de la culture de l’autre. Elle pense que les burkinabé (intègres) devraient apprendre à se connaître, à se tolérer, et comprendre pourquoi certaines personnes se sentent exclues afin d’apporter une solution.

De nos jours, il y a une frange assez importante de la population burkinabé sur les réseaux sociaux qui constituent des plateformes de réseautage et d’inter connexion, un monde de rencontre et de partage. Elle souhaite être une référence, une source de motivation, un modèle. Elle veut apporter sa contribution à ce qui est déjà mis en œuvre.

Visitez son blog: https://slamitakaramahome.wordpress.com/

Konombo Nebnooma Elfried est en trois (03) mots ambitieuse, curieuse et joviale. Elle est passionnée par la lecture et l’écriture. Le blogging pour elle est un moyen de communication qui lui permet de partager ses idées, sa vision avec ses lecteurs.

Mys’Tic Blog Awards est un concours de blog avec pour vision de montrer que la femme aussi a la capacité de manier l’outil informatique et de maîtriser les TIC.

Selon elle, le vivre ensemble renvoie à la cohésion sociale, à la fraternité. La citoyenneté responsable renvoie à un citoyen engagé pour des causes nobles, c’est un citoyen qui pose des actes qui ne portent pas préjudice à autrui. Comme solution pour une citoyenneté responsable elle propose de contrôler les contenus web publiés, vérifier la véracité des informations avant toute publication et publier des contenus qui encouragent la paix et non ceux qui incitent à la violence. A travers le numérique on peut publier des contenus visant à cultiver la cohésion sociale.

Elle pense être une solution pour le vivre ensemble et la citoyenneté responsable car à travers son blog elle ambitionne sensibiliser ses lecteurs sur la culture de la paix et de l’amour du prochain. De par sa capacité de persuasion, elle peut amener plusieurs personnes à améliorer leur façon de vivre et être des citoyens plus responsables.

Visitez son blog: https://jesuisburkinabe.family.blog/

LANKOANDE Mounayatou est déterminée,

aventurière et toujours prête à apprendre. Elle est passionnée de mode et de bien-être.

Le blogging pour elle est un moyen de se faire entendre par rapport à ses centres d’intérêt et Mys’TIC Blog Awards donne les outils et les possibilités nécessaires pour cela. Selon elle, les notions de vivre ensemble et de citoyenneté responsable interagissent. En effet, même s’il est vrai, qu’il est bien possible de vivre ensemble dans une société, il n’en demeure pas moins que la citoyenneté responsable est ce guide qui permet d’éviter des débordements, des actes pouvant nuire aux autres comme la destruction des biens publics, le non payement des impôts qui sont des actes irresponsables et qui nuisent à tout le monde.

Etant donné que le numérique est un large canal d’information et de communication, il pourrait justement être utilisé dans les campagnes de sensibilisation pour passer des messages et atteindre le maximum de personnes.

Elle pense que ce serait déjà une avancée si l’incivisme lié au numérique pouvait être limiter en formant les utilisateurs sur l’impact de leurs actes qui est encore plus amplifié avec les Tics, et sur une utilisation plus responsable du numérique afin d’améliorer le vivre ensemble au Burkina Faso. Comme solution, elle préconise de combiner formation, sensibilisation et numérique pour une utilisation plus contrôlée et responsable du numérique au Burkina.

Visitez son blog: https://santebeauteet.fitness.blog/

COULIBALY Fatoumata est une femme entreprenante, passionnée et joyeuse. Elle a pour passion, la valorisation de l’entrepreneuriat.

Selon elle, le blogging à long terme va davantage favoriser la liberté d’expression des jeunes de façon professionnelle. Mys’TIC Blog Awards est une initiative très intéressante et cette année, il est une aubaine pour la promotion des valeurs comme la cohésion sociale, le leadership à travers le blogging. Les notions du vivre ensemble et de citoyenneté responsable renferment la paix, la stabilité, l’amour du prochain, le civisme et le respect des règles. A travers les TIC, les populations peuvent être sensibilisées sur ce qu’est la bonne citoyenneté, son importance, les comportements à adopter pour être un bon citoyen. Etant donné qu’il y’a un grand nombre d’abonnés sur internet, à travers des articles et vidéos, une plus grande cible pourrait être touché pour atteindre l’impact recherché.

Pour elle, le numérique aujourd’hui est au cœur du quotidien des populations. Ainsi donc à travers le numérique, des actions peuvent être menées pour promouvoir le vivre ensemble et impacter le comportement des populations. Par exemple, les acteurs de cinéma, les artistes et les humoristes surtout pourraient être sollicités à travers des séries de message sur le vivre ensemble par le canal du numérique.

Elle pense être une solution pour la citoyenneté et le vivre ensemble car dans ses actions de promotion quotidienne des initiatives entrepreneuriales, elle n’oublie jamais d’évoquer l’importance du civisme auprès des entrepreneurs. Elle les encourage également à être des acteurs de la cohésion sociale. Sans une bonne cohésion sociale, rien ne peut se développer. C’est conscient de cela, qu’elle en a fait son cheval de bataille auprès de son public cible.

Visitez son blog: https://fatoushow.blogspot.com/

NIYA Bettina est en trois mots optimiste, battante, et courageuse. Elle a pour passion la cuisine.

Sa vision du blogging est qu’il est un moyen très efficace de communiquer avec le monde extérieur, de donner et recevoir des autres et Mys’TIC Blog Awards constitue un bon tremplin.

Selon elle, la notion du vivre ensemble renvoi tout simplement à comment vivre en société, avec autrui et celle de la citoyenneté responsable à comment le citoyen doit gérer ses droits et ses devoirs sans en abuser.
Les Tics pourraient être utiliser pour sensibiliser les jeunes afin qu’ils soient des citoyens responsables. A travers la rédaction de contenus percutants et d’actualité répondant aux besoins de la population ; le vivre ensemble et la citoyenneté responsable pourraient être améliorés au Burkina Faso.

Elle pense être une solution car elle peut contribuer à travers ses textes à sensibiliser ses lecteurs à poser des actes responsables pour réunir et non pas diviser les burkinabè.

Visitez son: blog:https://autonomisationgroupcar.wordpress.com/

OUEDRAOGO Marie Louise est définie en trois mots par: AMOUR, TRAVAIL, RIGUEUR. Sa passion est la défense des droits humains et tout sujet qui impacte positivement ou négativement sa communauté.

Pour elle, le blogging est une manière de s’exprimer, en imposant son propre style. Ce qui l’attire le plus c’est le fait qu’il n’y’ait pas d’obligation d’utiliser un vocabulaire et une technique journalistique pour tenir un blog. C’est un outil puissant de communication, de revendication et de sensibilisation. Le blogging est aussi un métier d’avenir en Afrique car sous d’autres cieux, des gens ne vivent que de leur blog.

Pour elle, Mys’TIC Blog Awards est un concours qui met en compétition des blogueuses qui ont du potentiel, de la vision pour leur communauté. Le concours comme l’association qui l’organise a pour objectif de démystifier les tics au féminin. Les métiers des tics sont très occupés par des hommes. Les femmes par ignorance, manquent de formation, et peur de cet outil reste les grandes absentes. Le concours s’efforce de lever le mythe autour des tics.

Selon elle, la notion du vivre ensemble signifie la cohabitation pacifique, la solidarité, le respect des différences de chaque personne, et le respect de la dignité de chaque humain. La citoyenneté responsable est le respect des valeurs, code et règles édictés par la société, et l’Etat pour permettre un meilleur vivre ensemble.

A travers les tics, un citoyen responsable doit se garder d’utiliser des mots violents, ou discriminatoires. Il doit tacher de ramener à l’ordre dans la courtoisie les personnes qui sont violents ou qui incitent à la violence. Le numérique peut aider à améliorer le vivre ensemble et la citoyenneté responsable car c’est un outil qui permet d’atteindre un large public. Ces outils peuvent alors être utilisés pour sensibiliser et former sur les règles d’éthique qu’il faut observer en allant sur internet et promouvoir le vivre ensemble.

Elle pense être une solution pour ces deux valeurs. D’abord parce qu’elle aime sa communauté et tout ce qui touche sa communauté l’intéresse. Ensuite la citoyenneté, et le vivre ensemble sont de plus en plus mis à mal. Elle essaye d’être une citoyenne modèle en respectant autant qu’elle peut les règles édictées par la société. Elle n’est pas exempte de défauts, mais elle pense que le fait d’y mettre du cœur inspire d’autres personnes à faire comme elle. Enfin elle est jeune et doit d’être une solution pour son pays. Pour cela, elle souhaite continuer à être une citoyenne responsable, et à redoubler d’efforts, mais aussi à sensibiliser les personnes autour d’elle, sur la nécessité de faire leur devoir de citoyen. Le concours donne aux candidates, et encore plus aux lauréates une belle tribune et plus de voix pour se faire entendre.

Visitez son blog: www.yamyonkba.wordpress.com

OUEDRAOGO N. M. Rosine est battante, déterminée et courageuse. Elle a pour passion l’architecture.

Selon elle, le Blogging consiste à produire du contenu qui rend compte d’une actualité autour d’un sujet donné ou une profession. Mys’TIC Blog Awards est une compétition de blogging organisée par l’association Mys’tic Burkina pour promouvoir l’utilisation du blog comme moyen de communication et d’expression.

Les notions du vivre ensemble renvoient à la fraternité, la loyauté, la solidarité, la compréhension et le partage. La citoyenneté responsable renvoie à l’intégrité, au civisme.

Pour être un citoyen responsable il faut cultiver d’une part une attitude respectueuse de la personne humaine dans la vie quotidienne ; et d’autre part un comportement civique exprimant le sens et les devoirs au sein de la société.

Il faut intégrer le numérique dans la vie quotidienne de tous les citoyens. A travers les avancées technologiques l’on pourrait développer des plateformes d’échanges et des applications au service de la cohésion sociale. Il faut utiliser le numérique pour partager des contenus afin d’informer et de sensibiliser tout un chacun sur les notions du vivre ensemble et de la citoyenneté responsable au Burkina Faso. Elle préconise donc à cet effet, d’associer les citoyens aux prises de décision afin d’améliorer leurs quotidiens en matière de sécurité, de citoyenneté, d’enseignement, de qualité de vie sur toute l’étendue du territoire.

Il faudrait selon elle, intégrer davantage les valeurs des droits humains dans la vie des citoyens par le renforcement de leurs connaissances. Afin de permettre aux communautés de créer un climat favorable à la participation et l’engagement citoyen, il faut renforcer les stratégies pour résoudre les conflits de manière pacifique.

Visitez son blog: http://rholding.unblog.fr/

Patiente, réservée mais déterminée, OUENA Foussena est fascinée par le digital, plus particulièrement les réseaux sociaux et le développement Web.

Son blog constitue d’abord son espace propre où elle donne son avis sur ses passions et ce qui l’intéresse, et c’est aussi un outil pour sensibiliser les jeunes à avoir une vie sobre. En plus de lui permettre de stimuler sa propre créativité, elle voudrait que ses écrits puissent inspirer d’autres personnes, pourquoi pas ?

Foussena voit Mys’TIC Blog Awards comme un concours pour promouvoir le blogging au Burkina Faso, renforcer la gente féminine en particulier à utilisation du blog de façon sérieuse comme moyen de vulgarisation, de promotion de l’information, et de construction d’une identité numérique forte.

Dans « Vivre ensemble », il y a selon elle; l’union, la tolérance, et le respect [de la dignité humaine, de la diversité]. Quant à la « Citoyenneté responsable », c’est la discipline [conscience de ses droits et devoirs et respecter ceux des autres], être courtois.

Le blog est une plateforme numérique pour offrir aux citoyens un espace de communication, améliorer la culture numérique. Faire valoir à travers cette plate-forme la connaissance des droits et devoirs du citoyen et les sanctions dues à leurs transgressions peut encourager une citoyenneté constructive et responsable. Des activités ludiques sur les réseaux sociaux (jeux concours…) pour inculquer aux plus jeunes et rappeler aux plus âgés ce que c’est qu’être un « citoyen responsable ».

Le numérique a la force remarquable de vulgariser l’information, susciter de l’engagement et enseigner. A chacun de l’utiliser pour promouvoir les valeurs qui fondent notre société. Pour exemple, les influenceurs sur les réseaux sociaux, en enseignant des valeurs, peuvent lancer des requêtes de sensibilisations et atteindre à la fois un nombre considérable de personnes.

Foussena se sait altruiste ; accepter la différence est naturel et nécessaire pour elle. Être jeune est pour elle un atout, et elle propose son blog en solution concrète et en espace dédié à cette cause. Que Dieu apaise les cœurs et bénisse le Burkina Faso.
#Nama_gnin_abé_tchien_lé_dèh!

Visitez son blog: https://lavisdemaplume.wordpress.com/

PALE Hierbine est sociable, sensible et altruiste. Elle a deux passions à savoir la musique et l’écriture.

Pour elle, le blogging permet d’abord de se former soi-même, travailler sa créativité et tacler sa timidité. Il permet aussi de se créer un réseau, et faire passer un message sur une thématique fixe ou diversifiée. En plus, tenir un blog aide à renforcer le sens de l’organisation du blogueur, dans la mesure où il développe une certaine fréquence de ses publications. Enfin c’est une activité qui peut être lucrative, pour les blogueurs professionnels.

Mys’TIC Blog Awards est un concours de blogging destiné aux jeunes femmes qui vise à promouvoir l’utilisation des blogs comme moyen d’expression et de partage d’informations sur des thématiques variées.

Selon Hierbine les notions du vivre ensemble et de la citoyenneté responsable contiennent l’acceptation de l’autre dans sa différence, la tolérance, la solidarité, l’écoute attentive, le respect du point de vue des autres (la démocratie), le respect des règles de la société (le droit), la protection de l’environnement, le respect de la dignité humaine, le dialogue à tous les niveaux et la justice.
Pour une citoyenneté responsable à travers les Tics, elle propose d’abord de faire des séances d’informations sur ce qu’est la citoyenneté responsable, ensuite de petites formations sur les différentes valeurs, dans le but de changer les pratiques et les comportements des uns et des autres. Et enfin, faire connaître la loi qui régit les TICs au Burkina Faso.

Le numérique peut aider à améliorer le vivre ensemble et la citoyenneté responsable au Burkina Faso, car il permet d’atteindre plus facilement les publics cibles. Etant donné que de nos jours, les jeunes, les adultes et même certaines personnes âgées passent plusieurs heures sur Internet, si cet espace est bien encadré, il pourrait sans doute permettre un meilleur vivre ensemble et une citoyenneté responsable, dans la mesure où il est un canal d’information et de formation.
Le numérique permet également au gouvernant d’être rapidement au courant du mécontentement de la population, et par conséquent de prendre des mesures nécessaires pour éviter le pire à temps.

Pour améliorer le vivre ensemble et la citoyenneté responsable au Burkina Faso, la solution que propose Hierbine consiste à « rééduquer » les uns et les autres sur la manière d’interagir dans la société, à sensibiliser et à former la population notamment les plus jeunes sur l’importance de l’utilisation de la Communication Non-violente au quotidien. Elle propose aussi de traiter des valeurs d’une citoyenneté responsable à savoir le civisme, la civilité et la solidarité. Somme toute, elle propose de faire une éducation à la non-violence, la tolérance, la solidarité, la démocratie, au droit, aux droits de l’homme et au respect de l’environnement.

Hierbine pense être une solution pour améliorer le vivre ensemble et la citoyenneté responsable pour plusieurs raisons. Ayant fait des études sur le Droit, particulièrement les Droits de l’Homme, elle a la connaissance et la capacité nécessaires pour transmettre des connaissances en la matière. En plus, depuis deux ans, elle fait de l’éducation aux droits humains, des formations sur la communication non violente et la culture de la paix auprès des jeunes. Ce qui contribue à modifier les pratiques et les comportements de plus d’un. Ainsi, au regard des retours de satisfaction qui lui parviennent, elle se sent à même d’apporter une solution pour améliorer le vivre ensemble et la citoyenneté responsable au Burkina Faso.

Visitez son blog: https://familleetcnv.family.blog/

SAKANDE Neïmatou est optimiste, persévérante et souriante. Sa passion est la formation : partager ce qu’elle apprend et permettre à autrui d’apprendre quelque chose de nouveau, de pratique et surtout d’utile.

Le blogging est pour elle une fenêtre d’occasions pour impacter sa vie et celle de son public, quel que soit le thème sur lequel elle travaille.

Mys’TIC Blog Awards est le concours organisé par l’association dont il porte le nom en vue de célébrer, encourager, accompagner et donner de la visibilité à toutes ces femmes qui évoluent ou désirent se lancer dans le domaine du blogging.

Comme solutions pour une citoyenneté responsable à travers les TICs, Neïmatou propose la formation des internautes à la citoyenneté sur les réseaux sociaux. Parvenir à faire connaître et comprendre à ces internautes les avantages et les risques liés à l’utilisation des réseaux sociaux. Le climat numérique dénote le plus souvent du climat social dans la vie réelle et vice-versa. Arrivé à assainir le débat des masses sur les réseaux sociaux limitera donc les envolées qui peuvent passer du virtuel au réel.

Neïmatou propose ainsi des solutions à trois niveaux :
– Proposer des articles démontrant les risques liés à ce qu’elle qualifierait d’incivisme numérique, avec des exemples à l’appui.
– Donner l’exemple à travers l’utilisation citoyenne de ses comptes sur les réseaux sociaux, tout en interpelant par des publications constructives.
– Former le maximum d’internautes Burkinabè notamment ceux qui ont de l’influence et des relayeurs pour toucher le plus possible par l’effet des 06 degré.

Visitez son blog: www.gueststarscommunication.wordpress.com

SINARE Asseta peut être présentée en trois mots comme : battante, visionnaire et exemplaire. Le sport, la danse et l’écriture sont ses passions.

Elle voit le blogging comme un canal par lequel se faire connaître et partager tout ce qui nous tient à cœur.
Mys’TIC Burkina est une association de femmes qui vise à promouvoir et former des bloggeuses et à les accompagner dans le leadership et l’entrepreneuriat.

Pour Asseta, le vivre ensemble et la citoyenneté responsable contiennent les notions suivantes : respecter la religion de l’autre, respecter la culture de l’autre, s’adapter à sa manière de vivre. Le numérique étant un canal d’information, on peut l’utiliser pour atteindre un grand nombre de personnes, pour une sensibilisation par exemple.

Pour une citoyenne responsable à travers les TICs, elle suggère donc une campagne de sensibilisation pour attirer l’attention des internautes sur l’impact de leurs actes liés au numérique, pour une utilisation plus responsable.

Visitez son blog: http://lesmetiersnontraditionnels.wordpress.com/

Trois mots définissent SOMDA Perrine : la gentillesse, le travail et la détermination. Sa passion c’est d’aider les gens qui sont dans le besoin.

Sa vision du blogging c’est qu’il peut être un canal pour aider les autres, en partageant certaines expériences de vie. De son regard d’entrepreneure, elle le voit également comme un moyen de toucher sa clientèle d’une nouvelle façon.

La notion du vivre ensemble et de la citoyenneté responsable contiennent le respect de l’autre et le savoir vivre. Pour une citoyenneté responsable à travers les TICs, Perrine souhaite rappeler aux gens de faire appel à leur sens de la responsabilité aussi bien sur Internet que dans la vraie vie.

Le numérique peut améliorer le vivre ensemble et la citoyenneté responsable parce que c’est un canal de communication très efficace et donc on peut facilement attirer l’attention des gens et leur apprendre les notions du savoir vivre.

Ainsi, Perrine pense être une solution parce qu’elle aime bien écrire et aimerait contribuer au mieux-être de son pays.

Visitez son blog: https://perrineworld.wordpress.com/


SOUBEIGA Edith est franche, rigoureuse et fidèle. Elle est une passionnée de la photographie.

Sa vision du blogging c’est de faire passer un message, sensibiliser et atteindre un bon nombre de personnes du monde virtuel surtout.

Mys’TIC Blog Award est un concours organisé par l’association Mys’TIC Burkina qui œuvre pour la promotion des tics dans le milieu féminin. Ce concours permet aux femmes de promouvoir leur blog existants ou d’en créer, et de l’animer en fonction de leur thème choisi.

Les notions du vivre ensemble et de la citoyenneté responsable contiennent la sociabilité, l’humilité, le respect mutuel, la tolérance et le civisme. Pour une citoyenneté responsable la solution que propose Edith, et qui est d’ailleurs un projet en cours, c’est de créer un blog ou un site web ou une page qui sensibilise sur le civisme. Tout repose sur la sensibilisation, passer des messages, de petites vidéos sur le civisme. Une page de conseil surtout pour les adolescents, qui sont les plus exposés et qui facilement sont manipulés.

Au Burkina, elle a remarqué une utilisation très croissante de l’internet. Les gens s’intéressent de plus en plus au numérique dans toutes les couches sociales. A en croire que tous les Burkinabé sont sur les réseaux sociaux. Et c’est déjà un plus et même un grand pas pour l’utiliser comme canal de communication et de sensibilisation, passer des messages de civisme et d’humanisme.

Edith pense qu’elle est une solution car elle a l’avantage de posséder des valeurs de civisme que d’autres n’ont pas la chance d’avoir. En plus elle d’être une femme et d’être lettrée, elle pense pouvoir rassembler ses nombreuses qualités pour passer les messages avec toutes les stratégies possibles.

Visitez son blog: http://adoafrique.wordpress.com/

SOUROU SABI Enfani Gerardine est dynamique, intrépide et amusante. Sa passion est de voyager.

Elle pense que le blogging est un des moyens les plus amusants et professionnels de partager ses idées concernant un thème donné. Mys’TIC Blog Awards est un concours mis en place dans le but de permettre aux participantes de développer leurs idées sur un thème donné à travers des articles sur un blog.

Les notions de vivre ensemble et citoyenneté responsable traduisent l’acceptation, la tolérance, le respect de son prochain ainsi que le respect des lois et des normes qui régissent le milieu dans lequel nous vivons. Pour une citoyenneté responsable à travers les tics, elle pense que tous les internautes doivent éviter de faire des publications qui vont à l’encontre des règles et des normes de la morale. Le numérique peut aider à améliorer le vivre ensemble et la citoyenneté responsable au Burkina Faso en ce sens qu’aujourd’hui, plus de la moitié de la population du Burkina Faso est sur les réseaux sociaux. Les TIC sont donc des moyens rapides et sûrs qui peuvent permettre de leur montrer le bon exemple à suivre à travers les différentes publications.

Pour sa part, elle décide de publier les bonnes informations et aussi sensibiliser son entourage sur les bonnes pratiques à avoir sur les réseaux sociaux pour promouvoir le vivre ensemble et la citoyenneté responsable.

Visitez son blog: toutesgetendances.wordpress.com/

TIEMTORE Farida Sonia est combative – Empathique et – Persévérante. Sa passion c’est d’être utile à sa communauté, particulièrement inspirer et apporter de la valeur aux jeunes filles et femmes qui sont parfois dévalorisées.

Le blogging est un moyen pour elle d’apporter de la valeur ajoutée aux autres, résoudre un problème existentiel, découvrir de nouveaux horizons, vivre sa passion. Elle a entendu parler de Mys’TIC Blog Awards (MBA) grâce à une amie qui a participé à la 2ème édition. Juste après leurs échanges, elle a fait un tour sur la page Facebook, et elle s’est rendue compte qu’il s’agit d’un concours de blogging visant à promouvoir l’utilisation des blogs comme moyen d’expression et outil de vulgarisation et de promotion d’informations. Il permettra aussi au grand public de découvrir des blogs d’exceptions, et aux blogueurs d’accroitre leur notoriété.

Le vivre ensemble se caractérise selon elle par le respect mutuel et la culture de l’harmonie entre ressortissants d’un même écosystème, la cohésion sociale, l’adaptation culturelle et l’entraide. La citoyenneté responsable est le respect des lois, des règlements, du bien public et la protection de l’environnement.

Un citoyen responsable est une personne qui adopte un comportement en phase avec les lois et règlements en vigueur. Les Tics sont de nos jours des outils qui permettent de véhiculer des informations. Un citoyen responsable doit être à mesure d’utiliser les Tics de la bonne manière, c’est-à-dire pour faire passer un message tout en respectant les normes, un message éducatif qui puisse interpeler la communauté à une prise de conscience pour un développement socio-économique durable.

Elle remarque de nos jours que le numérique est très important pour ne pas dire indispensable. Le numérique peut aider à améliorer le vivre ensemble et la citoyenneté responsable au Burkina Faso dans la mesure où il rassemble la communauté autour d’une communication éducative, de campagnes de sensibilisation et d’éveil de conscience.

La femme crée, occupe et fait avancer la société. Dans cet élan, à travers son blog les héroïnes du Faso, elle pousse ses sœurs à se découvrir, à croire en elles, en leurs compétences et aptitudes à travailler. Ces valeurs qu’elles cultiveront seront transmises à leurs progénitures et elles aboutiront ensemble à des générations de citoyen(es) responsables.

Visitez son blog: http://www.lesheroinesdufaso.com/

TRAORE Yasminatou est une personne passionnée, joyeuse, sociable. Elle a trois (03) passions : le basket-ball, la cuisine et les TIC. Pour elle, le bloging est l’activité qui consiste à entretenir un blog.

Pour elle, la notion du vivre ensemble signifie que nous devons nous accepter, c’est à dire accepter l’autre tel qu’il est avec sa culture, sa religion et être responsable de nos choix et des actes que l’on pose.

Comme solution pour une citoyenneté responsable à travers les Tics, elle propose de sensibiliser, mener une campagne digitale et prôner le vivre ensemble sur les réseaux sociaux et dans les médias. Vue que tout le monde utilise le numérique de nos jours, cela constitue un tremplin pour aider à améliorer le vivre ensemble.

Ayant été formé en tant que facilitatrice à l’éducation aux médias et à l’information, avec le thème Ensemble contre la haine et la radicalisation, elle souhaite partager son expérience, c’est à dire former les autres à travers le numérique.

Visitez son blog: https://yastra93.wordpress.com/

Ambition, leadership, persévérance sont les trois mots qui définissent YAMEOGO Wend-n’konté. Elle a plusieurs passions qui sont la musique, la lecture, la nature, les études et l’entrepreneuriat.

L’entrepreneuriat est sa passion la plus importante car elle veut être une personne ressource dans le monde des affaires.
Le Blogging concerne l’utilisation d’un blog qui est une plateforme en ligne destinée aux particuliers et aux professionnels. Il a été inventé en 1997 par Jorn Barger.

Sa vision du Blogging est plutôt positive. Elle estime qu’à travers le blogging, l’on peut discuter sur une thématique importante, partager des choses utiles, sensibiliser, mais aussi générer un travail rémunéré.

Mys’TIC Burkina a été créée en 2014 et a pour but de vulgariser les techniques de l’information et de la communication chez les jeunes filles et chez les femmes du Burkina. Elle organise un concours qui est à sa quatrième édition cette année et a pour thème,  »Réappropriation du vivre ensemble et de la citoyenneté responsable au Burkina à l’ère du numérique  ».

La notion du vivre ensemble est la capacité et l’assentiment des habitants, dans un environnement de diversité sociale et culturelle, à partager harmonieusement leur lieu de vie. Cette notion repose sur le respect mutuel, l’acceptation de la pluralité des opinions, des interactions dans l’ouverture et la coopération des relations bienveillantes ainsi que sur le refus de s’ignorer ou de se nuire.
Un citoyen responsable est quelqu’un qui respecte les lois et règles et fait un effort pour aider les gens dans sa communauté. Cette notion contient des valeurs telles que la civilité, le civisme, la solidarité.

Pour une citoyenneté responsable à travers les Tics, elle pense qu’il faudrait utiliser les tics dans les institutions gouvernementales comme outil pour rapprocher les citoyens de leurs États. Elle propose qu’ils soient utilisés pour servir à augmenter la visibilité et la connaissance des lois et règlements. Le numérique peut aider, s’il est utilisé comme moyen de sensibilisation, d’éducation, de formation.

Elle pense être la solution à cela, parce que de par son ambition, sa persévérance et son leadership, elle est capable d’aider les autres en leur transmettant l’éducation qu’elle a déjà sur la bonne citoyenneté au moyen de la sensibilisation par les Tics.

Visitez son blog: https://eveilcitoyen.blog4ever.com/

Zoungrana P. L. Liliane est une personne gentille, persévérante et battante. Sa passion à elle c’est l’écriture.

S’agissant de sa vision du bloging, elle estime qu’au regard du fait que le digital prend de l’ampleur il est indispensable dans la vie de tout un chacun car permettant de s’informer, de partager des connaissances, de faire de la publicité ainsi que la vente en ligne, d’améliorer son image et son taux de notoriété. Mys’TIC Burkina s’active pour cela du Burkina Faso.

La notion de vivre ensemble contient la cohésion, l’entretien de bonnes relations avec son prochain. La citoyenneté responsable quant à elle contient le respect des lois et normes. Elle propose comme solution pour une citoyenneté responsable à travers les Tics de faire des campagnes de sensibilisation.

Étant donné que le numérique est indispensable pour améliorer le vivre ensemble et la citoyenneté responsable au Burkina Faso il faut qu’il soit utilisé à bon escient pour pouvoir changer les mentalités. Par exemple si l’on place des caméras de surveillance dans les villes cela pourrait contribuer à améliorer le civisme car si chaque citoyen sait qu’il y’a un système de surveillance mis en place à n’importe quelle heure il fera tout pour rester en règle car nous sommes le seul pays où il y’à feu et police en même temps.

Pour elle, la solution pour améliorer cela au Burkina Faso serait que l’état s’implique davantage parce que le numérique est un puissant canal pour véhiculer des informations, messages et aussi un outil pouvant renforcer la cohésion sociale, le vivre ensemble, la tolérance.

Enfin, tout un chacun doit s’impliquer et œuvrer à améliorer les TICs dans tout son ampleur car c’est un puissant canal qui sensibilise et permet la prise de conscience.

Visitez son blog: http://lesfemmescreateurs.art.blog/



NACANABO Haoua est audacieuse, créative et engagée. Sa passion c’est le journalisme.

Le Blog apporte tout au long de la vie une interaction avec les autres. Il est particulièrement utile pour se mettre en lien avec des pairs ou donner confiance à des clients ou interlocuteurs potentiels. MysTIC Blog Award est, et demeure une initiative à saluer dans ce monde de TIC ou il y’a moins de femme.

La notion du vivre ensemble repose sur le respect mutuel, l’acceptation de la pluralité des opinions, des interactions dans l’ouverture et la coopération, des relations bienveillantes, ainsi que sur le refus de s’ignorer ou de se nuire.

Pour la citoyenneté responsable, il faut 3 valeurs, à savoir le civisme, la solidarité et la civilité.

En tant que bloggeuse son rôle est de prendre part à la vie démocratique et d’inciter les citoyens à discerner les possibles et les souhaitables, à exercer leurs droits et leurs devoirs à travers ses différents articles.

En 2020 avec des smartphones et l’internet à la portée de tous, il est plus facile de communiquer, donner son avis et sensibiliser … Avec la « génération tête baissée » le numérique est aujourd’hui le meilleur outil de communication.

Visitez son blog: https://deconac.travel.blog/

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest